Les âges communicants novembre 2016

bandeau bulletin620a


Voici votre bulletin du 28 novembre 2016

Intergénérations Québec
1474, rue Fleury Est
Montréal (Québec) H2C 1S1
514 382-0310 poste 209

APA-icone-courriel APA-icone-site APA-icone-Facebook

Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes abonnés à la liste d'envoi de Intergénérations Québec.

 

 

 

Intergénérations Québec est un organisme à but non lucratif dont la mission est de favoriser le rapprochement entre les générations pour le développement d'une société ouverte, inclusive et solidaire.

SOMMAIRE 

Nouvelles de l'association

« Le potager de mon grand-père »

Le concours de la 30e Semaine « L'amitié n'a pas d'âge »

Ginette, bénévole vedette du calendrier du RABQ

Dossier du mois: Les initiatives intergénérationnelles francophones au Canada

La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada

1. Au Saskatchewan

2. Au Manitoba

3. En Alberta

4. En Colombie-Britannique


Actualités
 


Colloque intergénérationnel de Laval


« Ne faites jamais confiance aux plus de 30 ans ! » 

Sors ton ado !

Engagez-vous pour le communautaire

 NOUVELLES DE L’ASSOCIATION     

« Le potager de mon grand-père »

IMG 1963
Le mercredi 16 juin, Intergénérations Québec a présenté le film de Martin Esposito, « Le potager de mon grand-père », en primeur nord-américaine. Plus de 40 personnes sont venues assister à cette projection unique, au Musée McCord. 

Chaque été pendant des années, Martin Esposito a filmé le potager de son grand-père, dans le sud de la France. Il est venu s'y ressourcer et partager des moments de vie avec ses grands-parents. Martin prend petit à petit, conscience de la valeur de ce précieux héritage et du danger qui le menace. Il filme son grand-père, le suit, l’écoute, et apprend. Le potager devient alors une histoire d’amour qui se construit jour après jour. Et puis, sous la caméra de Martin, la vieillesse n’est pas une fin de vie, c’est une étape à part entière. Il filme son grand-père comme un super-héros des temps modernes, d’une époque déjà révolue. Récit d’une génération d’avant le digital, bien loin des diktats de la société de consommation, l’aïeul lui transmet son savoir et surtout ses graines cultivées depuis des décennies. Ces moments vrais et singuliers de leur histoire commune sont incontestablement universels. C’est un hymne à la vie, à la transmission au partage et à cette nature qui appartient à tous et que nous devons protéger.

Ce film fut une belle occasion de redécouvrir la richesse du lien intergénérationnel. Une présentation du Santropol Roulant et du comité EVB de l'école Albatros a cloturé cette rencontre sur une note d'espoir. Voici des initiatives locales qui partagent ces mêmes préoccupations et qui agissent au quotidien pour un mieux vivre-ensemble.


 Le concours de la 30e Semaine « L'amitié n'a pas d'âge »

Nous célèbrerons, du 21 au 27 mai 2017, la 30e édition de la Semaine « L'amitié n'a pas d'âge ». Une occasion de reconnaître et de récompenser des initiatives intergénérationnelles organisées au Québec pendant l'année. Tous les organismes, institutions ou individus ayant initié une activité ou un projet favorisant le rapprochement entre les générations peuvent s'inscrire. Bibliothèques, écoles, organismes communautaires, municipalités, résidences, entreprises ou citoyens, le concours est ouvert à tous ! Pour être admissible, votre activité doit avoir eu lieu entre juin 2016 et mai 2017, de manière ponctuelle ou régulière.
Le formulaire d'inscription sera disponible sur notre site internet du 5 décembre au 19 mars. Vous recevrez prochainement une invitation plus détaillée. Nous espérons que vous serez nombreux à vous inscrire pour cette 30e édition !


Ginette, bénévole vedette du calendrier du RABQ

181
Avez-vous eu la chance de rencontrer Ginette, notre dynamique et souriante bénévole ? Depuis de nombreuses années, elle se déplace dans les écoles primaires et secondaires, pour partager son expérience auprès des plus jeunes. Son parcours d'immigration et son cheminement professionnel sont deux des thématiques proposées pour amorcer la discussion avec les élèves : « Je me transforme en grand-mère adoptive ne serait-ce que quelques heures par semaine, mais mon écoute et ma présence ont des répercussions pour toute une vie durant. »
Vous la retrouverez dans le calendrier du Réseau de l'action bénévole du Québec. La campagne « Mille et un visages, mille et une actions » a pour objectif de présenter la diversité des secteurs du bénévolat et des multiples personnes qui y participent.

Nos membres recevront ce calendrier au mois de décembre, par voie postale. 

Revenir au sommaire

 DOSSIER DU MOIS


La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada

faafcCréé en 1992 sous le nom de l'Assemblée des aînées et aînés francophones du Canada, l'organisme a été fondé afin de se vouer à la cause des aînés francophones du Canada. C'est en 2005 qu'il prit le nom actuel de Fédération des aînées et aînés francophones du Canada. La FAAFC regroupe 12 associations membres provinciales et territoriales qui comptent en tout plus de 60 000 aînés à travers le Canada. Elle agit comme porte-parole dans les dossiers concernant le vieillissement, la revitalisation des communautés par et pour les aînés, les stratégies de prévention des abus et de la fraude, ainsi que le mieux-être des personnes aînées francophones au Canada.

Les activités intergénérationnelles sont également un axe important de la Fédération. Ils ont par exemple initié deux programmes :
- Langue et culture au primaire, qui vise à appuyer les élèves du primaire, non seulement dans le développement du goût de la lecture mais aussi dans le renforcement de leurs habiletés de lecture en français ainsi que dans la transmission de la culture et la valeur du patrimoine francophone
- Orientation de carrière chez les jeunes du secondaire, qui vise à mettre en valeur la contribution des aînés dans l’appui qu’ils peuvent donner aux élèves du secondaire dans le choix d’une carrière. De plus, il veut valoriser la dimension bilingue dans l’orientation professionnelle de ces jeunes

Nous vous présentons ci-dessous quelques projets intergénérationnels francophones, initiés par des membres de la FAAFC, à travers le Canada.


1. Au Saskatchewan

La musique ne fait pas qu’adoucir les mœurs, mais elle créé aussi un pont entre les générations.
Musique des générations est un projet intergénérationnel mené en Saskatchewan, en avril 2015. C'est une initiative originale des Auvergnois de Ponteix, en partenariat avec l’école Boréale de cette même municipalité. Huit membres du Club d’aînés des Amis de Ponteix, un organisme membre de la Fédération des aînés fransaskois et six jeunes de 6e et 7e année, ont travaillé ensemble autour de la création musicale. Un CD de quatre chansons dont deux ont été composées par les jeunes et les aînés a été enregistré suite à cette collaboration.
Voici un projet musical original et une expérience intergénérationnelle enrichissante, à regarder ici.


2. Au Manitoba

188750.afficheadcpetitlabroquerie page0



« Un air de communauté » est une initiative proposée par la Fédération des aînés franco-manitobains, qui offre aux artistes francophones de tous les âges l'occasion de travailler ensemble.

Ce projet intergénérationnel et interdisciplinaire permet de promouvoir les talents culturels propres à chaque région, tout en faisant vivre les traditions manitobaines.  Cinq grandes manifestations artistiques auront lieu pendant l'année dans cinq communautés manitobaines.





3. En Alberta

Comment sensibiliser les jeunes au vieillissement?
Une dizaine de discussions guidées ont été offertes l’an passé, au sein des quatre conseils scolaires francophones de l’Alberta, afin de sensibiliser les jeunes à la réalité du vieillissement, à l’intérêt des relations intergénérationnelles et à la contribution des aînés à notre mieux-être collectif.
Suite à son succès, «D’une génération de leaders à l'autre: transmettons notre vécu!» reprend ses activités cette année. Cette initiative inspirante est offerte par la Fédération des aînés franco-albertains.


4. En Colombie-Britannique

afracb
Projet Cuisinez et Bougez est une initiative proposée par l'Association francophone des retraité(e)s et aîné(e)s de la Colombie-Britannique.

Le projet consiste, pour les aînés, à cuisiner avec des enfants en centres préscolaires et à les faire bouger pendant la cuisson. Une initiative originale qui se terminera en fin d'année par la réalisation d’un livre de recettes.

Réunir les aînés et les enfants autour du plaisir de manger et de bouger... un pari réussi !
 

Revenir au sommaire

 ACTUALITÉS


Colloque intergénérationnel de Laval

DSC 0286
Organisée sous le thème de la « continuité et du changement », la 19e édition du colloque intergénérationnel a réuni, le 21 octobre, près d’une cinquantaine d’aînés et plus d’une soixantaine d’élèves du secondaire. Organisée conjointement par la Maison des Grands-parents de Laval et le collège Mont-de-La Salle, dans le cadre de la Semaine lavalloise des aînés, la rencontre a porté sur une thématique qui concerne des valeurs sociales telles que l'éducation, le travail ou la famille. Les participants ayant pris part à ce débat par petits groupes intergénérationnels ont, à l’unanimité, préconisé l’ouverture, le partage, le respect et la tolérance pour un bien-vivre ensemble.
Des valeurs sûres qui, selon le conférencier, M. Marcel Tessier, historien vulgarisateur, conteur et auteur du livre « Je me souviens », ne peuvent que garantir la solidarité intergénérationnelle et interculturelle, car « une société ne peut se bâtir que si seulement tout le monde se donne la main ». Un message encourageant transmis aux jeunes au cours de cette journée riche en échanges et pleine d’espoir.  Une pièce théâtrale interprétée par le duo intergénérationnel Béatrice Picard et André-Luce Tessier, du Théâtre Bluff, a par ailleurs livré un concert de propos recueillis auprès des citoyens, ainés et adolescents : « Maintenant je sais quelque chose que tu ne sais pas » nous a dévoilé, au fil du temps, les rêves et les intimités des uns et des autres.


 « Ne faites jamais confiance aux plus de 30 ans »

« Ne faites jamais confiance aux plus de trente ans ! » a lancé Jerry Rubin, militant libertaire et antimilitariste américain des années 60-70, sur le campus de l’Université californienne Berkeley. La boutade a été le mot d’ordre de toute une génération. Aujourd’hui, ces baby-boomers ont vieilli, certes, mais sont toujours présents sur notre scène littéraire et culturelle. Et voilà que certains de leurs enfants ne se gênent pas pour leur dire qu’ils sont devenus vieux.
C’est cette boutade qui a servi de prétexte à la tenue d’un café philosophique sur le sujet, le 29 septembre dernier à l’Espace Go, dans le cadre du Festival international de littérature (FIL).
Sa directrice, Michelle Corbeil, souhaitait traiter de l’héritage et du legs entre générations par le livre ainsi que de la date de péremption et de l’âge des artistes. Elle a donc fait appel à un duo mère-fille, Joséphine Rivard, diplômée en histoire de l’art, et sa mère Marie-Christine Trottier, animatrice de Radio-Canada, pour animer et orienter la discussion.
Pari réussi pour le FIL qui a réuni ce jour-là jeunes poètes émergents, hommes et femmes de lettre plus âgés, enseignants, et tout public. Ont d’ailleurs pris une part active au débat des artistes tels que Évelyne de La Chenelière, femme de théâtre et James Noël, poète haïtien.

Sors ton ado !

logo sors ton ado
Parce qu'on a tous un ado à qui faire découvrir le théâtre, on pense à lui offrir une soirée en bonne compagnie au festival de la Rencontre Théâtre Ados. Afin de développer toujours plus l'intérêt des adolescents pour le théâtre de création et leur faciliter l'accès à la culture en dehors du cadre scolaire, la RTA et la Maison des arts de Laval ont mis sur pied une programmation de spectacles de qualité, accessible, inspirante et riche en émotions! L'initiative «Sors ton ado», projet finaliste de la 29e Semaine « L'amitié n'a pas d'âge », est simple : achetez un billet pour un spectacle en soirée et obtenez-en un gratuitement pour votre ado.
Voici un beau cadeau pour le temps des fêtes !



Engagez vous pour le communautaire : un mouvement fort et diversifié

bandeaufacebookengagezvous2 01
C’est avec fierté que les groupes communautaires œuvrant en santé et en services sociaux ont pris part aux premières actions de la campagne Engagez-vous pour le communautaire. Entre le 7 et le 9 novembre, ils ont participé à de nombreuses rencontres auprès de leurs députés et aux manifestations dans toutes les régions québécoises, en compagnie de milliers de personnes. Les revendications d’Engagez-vous pour le communautaire sont en droite ligne avec celles portées, depuis 2012, dans le cadre de la campagne Je tiens à ma communauté > Je soutiens le communautaire, dont les actions visent spécifiquement le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Pour la 2e année, des données ont été compilées quant à la réalité des groupes communautaires qui, par manque de fonds, doivent fermer leurs portes durant l’été, réduire de façon significative leurs activités ou mettre à pied du personnel. 300 groupes ont témoigné de leurs réalités. Dans 80% des cas, ils ont dû fermer leurs portes durant 4 semaines et plus; dans plus de la moitié des cas, ils ont aussi dû mettre plusieurs personnes à pied. « Ces données ne sont que la pointe visible de l’iceberg des conséquences à long terme de l’insuffisance du financement. C’est maintenant le moment, pour les ministres Barette et Charlebois, et pour l’ensemble du gouvernement, d’agir devant l’ampleur d’un problème qui touche tout le mouvement communautaire autonome » selon Mme Roberge, coordonnatrice de la Table des regroupements provinciaux des organismes communautaires et bénévoles.

En février prochain, les groupes du domaine de la santé et des services sociaux seront de nouveau au rendez-vous : ils participeront activement aux prochaines actions d’Engagez-vous pour le communautaire.

Revenir au sommaire 

oeuvre leger presages