Domaine d’activités :

Événement

Description :

Objectifs :
- Mettre sur pied une conférence abordant la thématique de l’intergénérationalité de la communauté LGBT, dans le cadre des festivités de Fierté Montréal et dans la continuité de la thématique 2016 de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie;
- Établir des contacts entre les différents partenaires de la Fondation Émergence qui œuvrent auprès des générations aînées et plus jeunes
En quoi diriez-vous que votre activité rapproche les générations ?
L’âgisme constitue un des enjeux que vivent les personnes aînées lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT) au Québec : « L'âgisme est un processus par lequel des personnes sont stéréotypées et discriminées en raison de leur âge et qui s'apparente à celui du racisme et du sexisme. » (Dr Robert Butler, 1975). Elle se traduit notamment par une absence de rapport, d’échange, de solidarité et de complicité entre les générations.
La Fondation Émergence souhaitait agir contre ce problème en mettant en relation des panélistes d’âges différents pour échanger sur les enjeux de chaque génération, sur la solidarité, la continuité de la lutte contre l’homophobie et la transphobie, la reconnaissance entre les générations, le manque de réseaux intergénérationnels, etc. Le projet de conférence a été appuyé par Aînés et retraités de la communauté, la Chaire de recherche sur l'homophobie, la Coalition montréalaise des groupes jeunesse LGBT, Arc-en-ciel d’Afrique et le Musée des Beaux-Arts de Montréal.
Description:
Le panel a été organisé par la Fondation Émergence, dans la continuité des activités de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Il s’agissait de la seule activité qui abordait une thématique ainée de toute la programmation 2016 de Fierté Montréal. Les panélistes étaient Mike Gerembaya, porte-parole d’Arc-en-ciel d’Afrique, Line Chamberland, Titulaire de la chaire de recherche sur l'homophobie, Marie-Marcelle Godbout, Fondatrice de l’Aide aux trans du Québec, Dilan Bisson, porte-parole de l’Astérisk, puis Jean Lalonde, président d’Aînés et retraités de la communauté. Le panel a été animé par la chroniqueuse et sociologue Judith Lussier.
Voici quelques problématiques abordées :
• Quels sont les enjeux spécifiques aux jeunes et aux aînés dans la communauté?
• Y a-t-il des tensions entre les différentes générations qui constituent la communauté? Si oui, quelles sont ces tensions et qu’est-ce qui les sous-tend?
• Quelles sont les demandes de chaque génération aux autres pour mieux l’inclure ?
• Quelle est la situation de l’homophobie et de la transphobie dans les communautés culturelles? Comment se manifestent-elles?
• Comment les jeunes LGBT des communautés culturelles perçoivent-elles l’ensemble des générations aînées LGBT au Québec ?
• Quels liens peut-on faire entre les combats menés par les différentes générations LGBT et les enjeux qu’elles vivent aujourd’hui ? Est-ce que la situation s’est améliorée ?
• Est-ce que les enjeux vécus par les jeunes aujourd’hui sont différents de ceux que vivaient leurs aînés à leur âge?

Organisme initiateur
Fondation Émergence


Responsable de projet :

Laurent Breault

Organisme(s) partenaire(s) :


Région administrative :


Années de réalisation :

2017